Une caractéristique qui nous unifie et nous rend uniques, par rapport aux autres continents, est le besoin croissant de savoir qui diable nous sommes.

 

« Qui sommes-nous, les Latino-Américains ? »

Gabriel García Márquez, Le Monde, février 1982.

Je suis colombienne et la première fois que j’ai été identifiée comme Latina, c’est lorsque j’ai quitté mon pays. Les gens ne savaient pas, et ne savent toujours pas, ce que signifie être une Latina au-delà du partage d’une langue, d’un territoire et de processus historiques en commun avec les autres habitants du continent. Mais c’est une bonne question, qui sommes-nous les Latinos ?

 

Souvent, la réponse est associée à des stéréotypes et à des images de la culture pop qui ne reflètent pas vraiment la vérité sur qui nous sommes. À mon arrivée, les gens me disaient à quel point Pablo Escobar était merveilleux. Pas le personnage historique, meurtrier et trafiquant de drogue, mais le personnage de la série télévisée Narcos. Cette image est si forte que lorsque je dis venir de Colombie, ils m’y associent toujours.

 

Le podcast Nous ne sommes pas Pablo Escobar  cherche à créer des espaces de représentation de la communauté latino, racontant nos histoires avec notre propre voix, révélant nos conflits et nos caractéristiques afin de comprendre pourquoi nous agissons de telle manière.

 

Dans cette première série, un apéritif du grand univers de la communauté latino vous est offert. Nous explorons l’histoire, les difficultés avec la langue, l’art, les affaires et la médiation culturelle. Nous parlons avec des artistes, des universitaires, des hommes d’affaires de différents pays latins, d’âges et de points de vue différents. Ce n’est qu’une première approche, que nous continuerons à approfondir à l’avenir. Il reste encore beaucoup de sujets à aborder et de nombreuses personnes à qui parler.

 

Nous continuons à nous demander qui nous sommes les Latinos. Ce qui est sûr, c’est que nous ne sommes pas Pablo Escobar.

Juana Rubio

Octobre 2021

 

Credits:

Collaborateurs et collaboratrices

Claudia Bernal -Présentatrice

Juana Rubio -Réalisatrice. 

Oscar Salazar - Musique: El haitiano et Bwa. 

Danae Serinet Barrera: Textes supplémentaires

Mathieu Neau- Correction de texts.

Experts et expertes académiques

Victor Armony- Co-directeur de l’Observatoire des diasporas du Centre de recherches interdisciplinaires sur la diversité et la démocratie. 

Cristina Uribe- Candidate au doctorat en linguistique. UQAM 

Jessica Payeras- Directrice du programme d'enseignement d'espagnol. UQAM

José Luis Chinchilla- Directeur international d'école d'entrepreneur de Québec

Nuria Carton de Grammont- Historienne d'art et conservatrice de la SBC Galerie d’Art Contemporain à Montréal. 

Constanza Camelo-Professeure, artiste et doctorat en Études et pratiques des arts (UQAM),

Nous tenons à remercier tous les participants: Rodrigo, Jose, Maira, Eumir & Ari, Sarabeth, Helena, Victor, Andrea, Laura, qui ont donné leur voix et leurs histoires à ce projet. Merci d'y croire et de contribuer à la génération d'espaces de représentation.


Un merci spécial à Samuel Windholz pour son soutien, sa patience et son amour.

Librairie sonore

-Creation sonore de Victor Arroyo pour l'episode "L'art latino au Quebec: J'ai appertiens?" 

-Track sonore "Rue 1" enregistre par Guillaume Campion utilise pour l'épisode "Des entrepreneurs"

-Ce podcast utilise ces sons de

 

freesound.org :

 

 https://bigsoundbank.com/ :

       S: Muixeranga by Joseph SARDIN | License: Attribution

       S: Small stream 4 by Joseph SARDIN | License: Attribution

Si vous avez aimé le contenu, laissez-nous vos commentaires

Merci! 

Hasta la próxima!